Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. En savoir plus
J'accepte Je refuse

Espace Presse

blog

SiPearl s’implante à Grenoble

  • 28 sept. 2021

SiPearl, le concepteur du microprocesseur qui sera le coeur du supercalculateur exascale1 européen, s’installe à Grenoble, berceau de l’écosystème semi-conducteurs en Europe. La société qui recrute actuellement 10 ingénieurs par mois et vise 1000 collaborateurs en 2025, accélère ainsi ses ouvertures au coeur des bassins de compétences en technologies semi-conducteurs et calcul haute performance.

Maisons-Laffitte, le 28 septembre 2021
SiPearl, la société qui conçoit le microprocesseur à forte puissance de calcul et basse consommation destiné au supercalculateur exascale européen, emménage à Grenoble avec l’objectif d’y recruter 50 ingénieurs d’ici fin 2022.

Après Maisons-Laffitte, Duisbourg, Barcelone, Sophia Antipolis, SiPearl poursuit ses implantations dans les viviers de recrutement pour les technologies semi-conducteurs et calcul haute performance.

« C’était une évidence : SiPearl devait s’implanter à Grenoble, le coeur de la Silicon Valley européenne ! Nous nous rapprochons ainsi de plusieurs de nos partenaires du consortium European Processor Initiative. Mais surtout, nous accélérons notre stratégie de recrutement en allant chercher les experts en technologies semi-conducteurs et calcul haute performance là où ils se trouvent. En nous rejoignant, ils relèveront le défi le plus excitant de l’électronique européenne : concevoir le microprocesseur qui contribuera à la souveraineté et à l’indépendance technologique de l’Europe », explique Philippe Notton, Président-fondateur de SiPearl.

A Grenoble, SiPearl est installée 155-157 cours Berriat.

Des postes d’ingénieurs seniors et juniors spécialisés en conception de microprocesseurs (conception numérique, vérification, layout, DFT, notamment) ainsi que des postes d’ingénieurs process et production sont à pourvoir sur ce site.

1 1 milliard de milliards de calculs par seconde.

Télécharger le communiqué de presse